Comment procéder pour ouvrir un compte bancaire professionnel ?

Le compte professionnel est un compte extrêmement important dans le domaine financier afin de sécuriser les fonds d’une entreprise. Toute société à capital social doit obligatoirement l’obtenir. Comment procéder pour acquérir un compte pro ? Pour tout détail, retrouvez ici la procédure à suivre. 

Choisir votre banque

Avant de pouvoir créer son compte bancaire professionnel, il est nécessaire de choisir la banque dans laquelle vous allez vous inscrire et déposer les fonds de votre entreprise. Pour plus d’informations, cliquez ici compte-pro.fr. En effet, vous avez une multitude de banques prêtes à vous proposer ses services. Parmi ces banques, vous pouvez opter pour les banques traditionnelles ou les banques en ligne.

Les banques en ligne vous garantissent tous aussi une bonne sécurité, mais ne vous permettent pas de prêt professionnel. Néanmoins, vous disposez de comparateurs de banques et logiciels pros en ligne, ce qui vous aidera à faire un choix approprié. Cependant, les banques traditionnelles vous permettent des prêts ainsi qu’un entretien physique afin de discuter pleinement de votre préoccupation, de prendre toutes les mesures préventives possibles.

Faire l’inscription

Après le choix de votre banque, la banque vous donnera un dossier à remplir en bonne et due forme. Il faut notifier le fait que ce dossier vous demande plusieurs types de documents dont : une demande d’ouverture d’un compte bancaire pro, un justificatif d’identité, de domiciliation, d’activité professionnelle et un exemple des statuts. Votre banque rassemble les informations nécessaires pour vérifier votre activité professionnelle, la somme de votre chiffre d’affaires ainsi que la composition de votre patrimoine professionnel. Le but de la banque est d’éviter toute tentative de fraude ou de blanchiment de fonds.

Une fois cette étape terminée, la banque analyse les données et si vous êtes éligibles, dans les normes, vous pouvez bénéficier du compte bancaire pro. Ceci permet à l’entreprise d’avoir son propre financement afin d’éviter certaines difficultés comme le paiement des factures ou remboursement de dettes. Ainsi, votre capital personnel est séparé de celui de l’entreprise.