Est-il possible de résilier son assurance moto à tout moment ?

La conduite à deux roues nécessite de souscrire à une assurance automobile. Mais que se passerait-il en ce qui concerne cette couverture risques si vous décidez de céder votre moto ? En principe l’assurance ne peut être résiliée qu’un an après sa souscription. Toutefois, dans certains cas de figure cette option est envisageable.

Dans quels cas pouvez-vous révoquer une convention d’assurance moto ?

L'assurance comme indiquée sur https://www.compagniesdassurance.com/ ne peut être résilier qu’un an après sa souscription. Avec l’avènement de la loi Hamon, vous pouvez résilier sous certaines conditions quand bon vous semble votre assurance moto. Vous pouvez résilier votre convention si un évènement vient modifier votre situation de vie personnelle. À titre d’exemple, vous pouvez demander la rupture de votre assurance si après un déménagement les primes s’élèvent. Vous pouvez de même obtenir la résiliation de votre garantie risque accidents de moto lorsque vous vendez votre engin. Vous pouvez toujours le faire si votre abonnement date de plus d' un an. Après la vente, vous devez introduire une demande de remboursement dans les trois mois suivant la vente. La loi vous oblige à notifier également un préavis de dix jours. Par ailleurs, vous pouvez procéder à la révocation de votre assurance en cas de vol de la moto.

Dans quelles hypothèses votre assureur peut résilier votre assurance auto ?

En général, les contrats d' assurance automobile ont une durée de validité d' un an. Au terme de ce délai, le renouvellement par votre assureur se fait de manière automatique. Toutefois celui-ci décider de ne plus reconduire la convention. Cette hypothèse se présente par exemple lorsque l’assureur se rend compte que le risque couvert devient trop élevé. Il doit dans cette éventualité vous adresser une lettre de résiliation deux mois avant l’expiration de la convention. Votre compagnie peut également rompre votre assurance si vous accusez du retard ou défaut de versement de primes. Dans cette hypothèse il vous fera parvenir une mise en demeure après dix jours de retard. Vous aurez à nouveau 30 jours pour vous mettre en règle. Si vous ne le faites pas, l' assureur a le droit de résilier définitivement le contrat 10 jours plus tard.