Loi Boutin et logement

Tout le monde rêve d’avoir une belle maison. Ce qui a un prix. Il faut prendre son temps afin de louer la bonne. Mais il n’est pas rare de voir beaucoup de locataires qui se font duper par les propriétaires de maison ou d’appartement. Si ce n’est pas que l’appartement est dans un état dégradé, c’est qu’il est inaccessible en saison pluvieuse. Que faire dans ces cas ?

Avantages de la loi Boutin

La loi Boutin exige qu’avant une location, un diagnostic sur l’espace soit fait de fond en comble. Voyez sur ce site plus de détails. Il y a des maisons qui présentent un aspect agréable sur les photos. Mais tellement vous êtes enchanté d’avoir une belle demeure que vous ne pensez pas à faire des vérifications sur la véracité de ce qui est dit dans le contrat. Il existe de nos jours des structures pouvant faire des diagnostics sur votre logement. Ils font des évaluations, des négociations si possible, avant que vous intégriez le logement. L’agence adaptée pour ce genre de diagnostic pourra vérifier avec vous si les chambres ont la grandeur et longueur normale et surtout si cela correspond à ce qui est écrit dans le contrat de bail.

Il y a tellement de difficultés que rencontrent les locataires qu’on ne saurait énumérer, mais qui fort heureusement peuvent être résolues par la loi Boutin. Selon la loi de Boutin, il doit pouvoir participer à une partie des rénovations selon le coût déduit de l’analyse du professionnel. Il doit réduire le prix du loyer si ce n’est pas accessible ou ne correspond pas à votre demande. Pour couronner le tout, le propriétaire doit rétrocéder vos fonds lorsque l’espace que vous avez loué ne correspond en rien à ce qui est décrit dans le contrat.

Logements protégés par la loi Boutin

Il faut remarquer que la loi Boutin ne concerne pas tous les logements. Uniquement ceux qui sont rénovés, pas meublés et dont les pièces font moins de 1,80 m de hauteur.